Logical solution for your freight needs
Utilities

Conditions générales de transport

Conditions générales d’expédition appliquées par les expéditeurs afin de planifier la manutention des marchandises au niveau international.

1. Prémisse

Sauf accord écrit explicite entre les parties, les présentes conditions générales régissent les obligations découlant des contrats conclus par le transitaire ainsi que les obligations découlant d’actes ou de faits des employés ou agents du transitaire. La responsabilité du transitaire sera également définie par les présentes conditions générales.

Les présentes conditions générales seront publiées en ligne sur le site Web: fedespedi.it

2. Définitions

Dans ces conditions générales, les termes suivants ont la signification indiquée ci-dessous:

  1. « Transitaire »: la personne qui reçoit le mandat d’expédition pour la stipulation du contrat de transport et / ou pour la réalisation d’une ou plusieurs opérations annexes
  2. « Transitaire-transporteur »: la personne qui effectue physiquement tout ou partie du transport, ou assume expressément (à la suite d’un accord ad hoc) l’exécution du même
  3. « Mandataire »: la personne qui accorde le mandat d’expédition pour la stipulation du contrat de transport et / ou pour l’exécution d’une ou plusieurs opérations annexes
  4. « Expéditeur »: la personne qui est l’expéditeur ou le chargeur au titre du contrat de transport stipulé par l’expéditeur
  5. « Transporteur »: la personne qui effectue physiquement ou assume l’exécution du transport. Le terme transitaire fait également référence au transitaire-transporteur, à moins que la disposition ne distingue les deux cas. Le terme transitaire-transporteur, en revanche, se réfère toujours spécifiquement et exclusivement au cas visé à la lettre b) ci-dessus.

3. Champ d'application

Le donneur d’ordre accepte expressément, à la fois s’il agit pour son propre compte, et s’il agit pour autrui dans la stipulation du contrat d’expédition et / ou de transport, que les présentes conditions générales ont et sont pleinement et inconditionnellement applicables à toutes les relations contractuelles avec le fret. Transitaire, ainsi qu’à toutes actions et réclamations, y compris celles à caractère extra-contractuel, à l’encontre de ce dernier.

4. Prise en charge / acceptation des missions

Le transitaire, à la suite du mandat reçu, généralement par écrit, stipulera le contrat de transport et effectuera les opérations auxiliaires, agissant avec la discrétion nécessaire, avec le droit d’expédier les marchandises en les groupant avec un autre (sauf si autrement ordonné par écrit) travaillant toujours avec la plus grande diligence, agissant en tant que transitaire et non en tant que transitaire.

Le transitaire, sauf accord écrit préalable, n’accepte pas la réalisation d’activités d’expédition et / ou de transport liées à des marchandises dangereuses, qui peuvent nuire aux personnes, aux animaux, à d’autres marchandises ou choses, ou sont sujettes à détérioration, sont déballées. Ou avec un emballage insuffisant / inadéquat, ainsi que des objets de valeur, des pièces de monnaie, des biens précieux, des œuvres d’art. A titre d’exemple et non limité aux marchandises dangereuses, nous entendons les marchandises classées comme dangereuses par l’IATA, l’OMI, l’OACI ou envisagées dans les règlements ADR / RID.

Si de telles marchandises sont confiées au transitaire sans son consentement préalable, ou si le transitaire accepte le mandat sur la base d’informations incorrectes, incomplètes ou fausses concernant la nature ou la valeur des marchandises, le transitaire a le droit de résilier le contrat, ou, si les circonstances l’exigent, de refuser, déposer ou autrement disposer des marchandises, ou même, en cas de danger, de procéder à leur destruction, et le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur sont tenus dans ce cas de répondre pour toutes les conséquences néfastes et pour les frais qui peuvent en découler pour diverses raisons.

Le transitaire peut demander des honoraires calculés sur une base forfaitaire conformément à l’article 1740 du code civil agissant dans ce cas en tant que transitaire et non en tant que transitaire-transporteur.

5. Conditions de livraison

Le transitaire ne garantit pas le respect des conditions de livraison, et ne peut donc en aucun cas être tenu responsable des retards dans la collecte et le transport et / ou la livraison de tout envoi quelle que soit la cause de ces retards ou demandes du donneur d’ordre pour des conditions de livraison particulières. même si elle résulte des documents d’expédition.

6. Déclarations et garanties du mandant / expéditeur

Le donneur d’ordre et l’expéditeur garantissent et déclarent donc:

  • que l’envoi a été correctement et précisément décrit dans tous les documents de transport;
  • qui ont pris note des marchandises ou des marchandises que le transitaire a déclarées inacceptables pour le transport et qu’elles n’ont pas été incluses dans l’envoi;
  • que la nature des marchandises, le nombre, la quantité, la qualité, le contenu des colis, le poids brut (y compris le poids des colis et des palettes et leur volume), les dimensions et toute autre information fournie sont véridiques et correctes;
  • que l’emballage et l’étiquetage utilisés, en rapport avec les marchandises contenues et le mode de transport, sont considérés comme appropriés.

Le donneur d’ordre et l’expéditeur déclarent expressément indemniser et dégager le transitaire de tout dommage, réclamation ou dépense de quelque nature que ce soit pouvant découler de la violation des garanties ci-dessus, ainsi que du manque, de l’insuffisance ou de l’insuffisance de l’emballage, ou du défaut de déclaration sur les marchandises et les colis des précautions nécessaires à leur manutention et à leur levage.

Si le transitaire se voit confier le mandat d’effectuer et de prendre en charge les opérations douanières, le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur garantissent que la documentation accompagnant les marchandises est authentique, complète et exempte d’irrégularités et que les marchandises correspondent strictement au type décrit, conforme à la réglementation en vigueur., est libre d’exporter / d’importer et est conforme au marquage.

Le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur sont également tenus de fournir en temps utile toutes les informations, données, codes douaniers, la rubrique et le classement douanier des marchandises et tous les documents nécessaires pour procéder aux opérations douanières. En outre, le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur autorisent le transitaire à gérer toutes les données de l’envoi, éventuellement même les données qui pourraient être de la nature du soi-disant des données sensibles, afin de permettre à l’expéditeur de faire face à toutes les pratiques administratives et / ou opérationnelles qui doivent être remplies par voie électronique afin de garantir la meilleure assistance à l’expédition.

 

7. Citations du transitaire

Les devis du transitaire et les accords relatifs aux prix et conditions se réfèrent uniquement et toujours à des prestations spécifiées et n’incluent pas, sauf convention contraire, les frais supplémentaires résultant d’opérations effectuées en dehors des heures normales de travail. Sauf convention contraire, ils ne sont considérés comme contraignants que pour les marchandises de volume, taille, poids et qualité normaux, en relation avec le mode de transport envisagé.

8. Avances et crédits de l'expéditeur

Si, à la suite d’accords existants, le transitaire anticipe les tarifs de fret, les frais de transport, la location du conteneur, les droits et dépenses et autres sommes, pour quelque raison que ce soit, le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur sont tenus de payer le montant dû pour cette avance. , des intérêts pour tout retard et toute perte dus à des variations du taux de change entre les devises.

Le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur sont tenus d’indemniser le transitaire en totalité des demandes de paiement de fret, droits, taxes, contributions aux dommages, amendes ou autres sommes demandées au transitaire pour quelque raison que ce soit.

Si les sommes et frais dus au transitaire sont facturés au destinataire ou à des tiers, le donneur d’ordre et / ou l’expéditeur sont tenus de les payer immédiatement si pour une raison quelconque le transitaire ne reçoit pas le paiement ponctuel et spontané des sommes.

Sauf convention contraire, aucune somme due à l’expéditeur ne peut être compensée par d’autres sommes réclamées par l’expéditeur et / ou le donneur d’ordre, pour quelque raison que ce soit.

9. Droit de rétention

Le transitaire a, envers le donneur d’ordre, l’expéditeur et toute autre personne avec qui il contracte, un privilège et un droit de rétention sur les marchandises et autres biens en sa possession en relation avec des crédits expirés ou expirant, et peut également revendiquer ce droit envers de le destinataire et / ou le propriétaire des marchandises.

10. Exceptions opérationnelles: retard ou refus de charger ou de recevoir la marchandise

L’expéditeur et / ou le donneur d’ordre sont tenus de rembourser et de dégager le transitaire de toute somme ou coût dû, y compris ceux pour les arrêts des moyens de transport, y compris les conteneurs, caisses mobiles et autres, pour le retour des marchandises à l’entrepôt, pour dépôt et retour ultérieur.

En cas de refus ou d’indisponibilité du destinataire, le transitaire, s’il est rapidement informé du stock et habilité à intervenir, peut prendre les mesures nécessaires ou appropriées pour la garde des marchandises et leur retour, agissant au nom et pour le compte de le mandant et / ou de l’expéditeur, qui supporte le risque de toute perte, dommage ou vol.

11. Responsabilité

  1. Le transitaire n’est pas responsable de l’exécution du transport mais exclusivement de l’exécution du mandat reçu, ainsi que des obligations accessoires.
  2. La responsabilité du Transitaire-Transporteur, lorsqu’elle est prévue et imputable à lui, à l’égard de tout dommage et demande d’indemnisation découlant des opérations d’expédition et / ou de transport confiées, y compris les éventuelles escales techniques, ne peut excéder la limite d’indemnisation invoquée par le Transitaire et / o par le transporteur sur la base et en conséquence de la législation uniforme applicable à chaque envoi individuel ou de la loi nationale applicable au transport et / ou à l’envoi individuel, y compris la loi italienne, et en tout cas la limite d’indemnisation applicable et invocable par le transporteur qui effectue effectivement le transport.

Par arrêt technique, nous entendons l’arrêt des marchandises dans une zone de stockage, ou dans un entrepôt ou un terminal ou dans une autre zone d’abri, pour des besoins liés à l’exécution ou à la poursuite du transport, ou en tout cas liés à la nécessité de conserver les marchandises. Pendant le transport ou en attente de livraison au transporteur ou au destinataire.

12. Dommages survenus sur un itinéraire inconnu

Pour l’éventualité où il est impossible d’identifier la section du transport dans laquelle le dommage ou la perte est survenu, ainsi que pour l’éventualité que le dommage ou la perte survienne dans une phase de stockage et / ou de dépôt qui ne peut pas être configurée comme arrêt technique ( donc y compris le dépôt gratuit ou de courtoisie) effectué par le transitaire en utilisant ses propres installations ou par ses auxiliaires, ou pour l’éventualité que le dépositaire ou l’auxiliaire pendant la phase de dépôt et / ou de traitement ne puisse pas invoquer des limites de compensation, la limite maximale de 8,33 des droits de tirage spéciaux par kilo de marchandises perdues ou endommagées s’appliqueront.

13. Dommages indirects

Dans tous les cas, il est exclu, et les deux sont également prévus par dérogation aux articles 1223 et suiv. du Code civil, toute indemnité due par l’Expéditeur au titre des dommages indirects (tels que, à titre indicatif et nullement exhaustif: perte de gain, perte d’intérêt ou dommage résultant de retards dans l’exécution du transport). En particulier, pour les envois d’échantillons et de marchandises ou de marchandises que l’expéditeur ou l’expéditeur a expressément indiqués comme étant destinés à des foires, expositions, événements et autres, l’indemnité (si elle est due) est limitée au montant du fret convenu.

14. Plaintes

Toute réclamation pour perte, livraison incorrecte, panne ou dommage doit être faite par écrit et adressée au transitaire strictement dans les conditions applicables en raison des dispositions uniformes ou légales visées à l’article 11.

15. Assurance

Si le donneur d’ordre a l’intention d’assurer le risque de dommage ou de perte de la marchandise, il peut donner mandat au transitaire de stipuler une couverture d’assurance au nom de celui qui y a droit. Les frais de la couverture susmentionnée seront dans ce cas précisés dans le devis du transitaire.

En l’absence d’instructions exprimées par le donneur d’ordre, toute couverture, pour autant qu’elle soit demandée, n’est stipulée que pour les risques ordinaires, dans les formes habituelles d’assurance pour le compte de celui qui en a droit ou pour le compte d’autrui ou par souscription.

En aucun cas, le transitaire ne peut être considéré comme un assureur ou un co-assureur. Alternativement, le donneur d’ordre peut assurer directement l’expédition et / ou le transport, étant entendu que, dans cette éventualité, la police concernée doit contenir une renonciation expresse au droit de recours contre le transitaire par l’assureur.

Le transitaire n’a aucune obligation d’agir pour obtenir une indemnité d’assurance, interrompre le délai de prescription, s’occuper de l’exécution de l’activité d’expert, sauf instruction contraire du donneur d’ordre pour une rémunération à convenir ad hoc.

16. Causes de force majeure

Le transitaire n’est en aucun cas responsable des pertes, dommages, retards, incorrects ou non-livraisons causés par des circonstances imprévisibles, par des causes exonérées prévues dans la réglementation uniforme ou légale visée à l’article 11, et en tout cas par des circonstances au-delà de ses propre.

Ceux-ci liés, mais ne sont pas limités à:

  1. catastrophes naturelles;
  2. les cas de force majeure tels que guerres, accidents / dommages aux moyens de transport ou embargos, émeutes ou révoltes civiles;
  3. les défauts, les caractéristiques intrinsèques ou les vices de la marchandise;
  4. les actes, manquements ou omissions de l’expéditeur, du destinire ou de toute autre personne ayant un intérêt dans l’envoi, de l’État, de l’administration douanière ou post ou d’une autre autorité compétente;
  5. grèves, lock-out ou conflits de travail.

Comment pouvons-nous aider votre entreprise à se développer?